http://www.hurricaneentertainment.com/Home

Les vidéos et sons du moment sur le site

http://www.hurricaneentertainment.com/Home
Demande de publication sur le site : rapnostress@gmail.com
Le site répond à tout le monde par mail !

Instagram


Et Dr Dre créa " Compton " !

Le schisme du Rap américain entre la WestCoast et la EastCoast n’est peut-être plus au goût du jour. Il y a dix ans, les rappeurs de la WestCoast avec Dr Dre, Snoop Dogg, Xzibit et surtout Eminem et 50 Cent  faisaient vivre un son ambiancé branché « club » en opposition totale avec le Rap conscient des leaders de la EastCoast comme les légendaires membres du Wu-Tang Clan ou le gamin de Queen’s Bridge, Nas. Aujourd’hui, le South commence à se faire entendre avec une touche électro. La réussite du groupe Rae Sremmurd en est parfaite illustration. Et bien sûr, il y a la Trap de Migos. Il y a 15 ans, Dr Dre sortait « Chronic 2001″, un album légendaire, qui a marqué le virage réussi de la Côte Ouest des USA après la mort du fondateur TuPac, et qui a lancé le label de Dre « AfterMath » après son départ de « Death Row ».

Chronic 2001 : Un classique parmi les classiques !

La sortie de « Chronic 2001″ de Dr Dre en 1999 coïncide avec la genèse d’un artiste qui a battu tous les records dans les Charts depuis le jour de son arrivé. Eminem est sur le point de sortir le premier volet de «  The Marshall Mathers », Snoop Dogg, référence en matière de Rap, est également de la partie. Dr Dre arrive en plus avec quelques unes des plus fines lames d’Aftermath. A sa sortie, le disque est un succès absolu dans les Charts. Des titres comme « Still Dr Dre » ou encore « The Next Episode » tournent encore aujourd’hui en soirée. Mais il n’y a rien à jeter dans ce disque. La production instrumentale est tout bonnement  parfaite. Et les plus grands rappeurs de la WestCoast participent au projet. Avec « Chronic 2001″, Dr Dre lâche le plus gros classique du Rap ricain post-TuPac avec des disques comme « Enter The Wu », « Illmatic », « Supreme Clientele » ou quelques albums de Busta Rhymes...
 
« Chronic 2001″ c’est aussi le disque de la revanche. Entre les années qui ont séparé la sortie de « The Chronic » son premier album et « Chronic 2001″, Dr Dre était considéré comme un has been.  Son ancien label « Death Row » en perte de vitesse, Dr Dre était un peu dépassé par les productions de ses rivaux. Dans un des titres de « Chronic 2001″ avec un énorme featuring d’Eminem « Forgot about Dre« , l’artiste revient sur cette situation. Après le succès phénoménal de Chronic 2001, il y a eu une longue traversée du désert… enfin presque.
image: http://cdn.stickyadstv.com/prime-time/intext-roll-ad-message-fr.png

Dr Dre : Une retraite anticipée ?

Puis après avoir sortie l’un des plus grands classiques de l’histoire du Rap, Dr Dre a tout simplement pris une retraite artistique. Il est resté l’un des hommes les plus puissants du Rap. C’est à Dr Dre (et à son talent) que Eminem doit son succès fulgurant. L’homme qui a battu tous les records au BillBoard est un fer de lance de « Aftermath ». Il y a également 50 Cent qui a sorti son « Get Rich or Die Tryin' » chez Aftermath même si c’est également une signature de « Shady Records », le label d‘Eminem.
Pendant plus de dix ans, Dr Dre va contrôler l’éclosion de la production rap sur la WestCoast. Mais côté artistique, le producteur a de plus en plus de mal à finir son disque « Detox« . Annoncé plus d’une trentaine de fois, il renonce à la sortie à chaque fois. Dr Dre est perfectionniste mais surtout après « Chronic 2001″, la barre a été placée très haut. Cependant, il fait des apparitions remarqués sur certains titres d’Eminem comme « Crack a Bottle » extrait de « Relapse » ou encore sur quelques sons inédits comme « I Need A Doctor » ou « Kush ». La moindre erreur lui vaudrait une pluie de critique. Alors le producteur le plus puissant de la WestCoast se lance dans une autre aventure : « Beats ».

Beats : Le Jour où Dr Dre est devenu le rappeur le plus riche de la planète !

« Beats » c’est une marque de haute technologie qui fait dans le casque et le streaming et dont l’inventeur génial est Dr Dre. Contrairement aux Yeezy de Kanye West, Dr Dre ne les a pas customisé lui même, mais il a donné son nom à cette marque qui en l’espace de deux ou trois ans s’est imposée comme la référence en termes de casques audio et peut être même de streaming. Quand on sait que Jay-Z se plante royalement en ce moment avec Tidal, on comprend mieux l’importance que revêt aux yeux d’un certain public le nom de Dr Dre.

466
Les « Beats By Dre » malgré de nombreux scandales liés à la qualité réelle du produit ont tout simplement explosé le marché. En fin de cours, Dr Dre va céder sa marque à Apple et devenir ainsi le deuxième rappeur le plus puissant de la planète derrière P.Diddy selon un classement Forbes réalisé l’année dernière. Dre peut désormais se consacrer à la musique.

Le déclencheur : « NWA – Straight Outta Compton »

Avant de devenir la perle de « Death Row », Dr Dre appartenait à un groupe de rap légendaire : NWA. Avec Public Enemy, NWA était l’autre grand groupe de Rap américain. Et cet été, le biopic de NWA sort au cinéma. Dans ce biopic, vous retrouvez bien évidemment Dr Dre mais également Ice Cube et quelques rappeurs connus. Si le nom du biopic met en avant « Compton », c’est que c’est dans ce coin reculé de la WestCoast qu’est né le groupe NWA et avec lui, une partie de l’histoire du Rap américain.
Dès l’annonce officielle de la sortie du Biopic, les supputations sont allées bon train sur la sortie probable d’un album de Dr Dre. Au départ, on imaginait que Dr Dre allait se contenter de faire la bande originale du film. Puis d’annonces hasardeuses en mensonges avérés sur les réseaux sociaux, certains ont dit que Détox allait voir le jour en même temps que le film. Finalement, ils n’avaient pas tout faux.

Dr Dre annonce la sortie de « Compton » son ultime album !!

Vous ne rêvez pas ! Dr Dre va bel et bien réalisé la bande originale du biopic de NWA. Le disque est déjà disponible en précommande sur i-Tunes et sortira début entre le 7 et le 9 août. Dr Dre l’a annoncé lui même au cours d’une Interview Radio. Et ce qui arrive est très très lourd et risque même d’enterrer la vague Trap qui sévit de Los Angeles jusqu’à Paris.
Au programme, il y aura bien sûr les habitués du label « Aftermath » comme Eminem, Snoop Dogg, Ice Cube ou encore Xzibit. Mais c’est surtout la collaboration entre Dr Dre et Kendrick Lamar qui fait rêver. Kendrick Lamar est tout simplement le successeur de Dre à Compton lui qui en est aussi originaire. On vous dévoile la cover et la tracklist de l’album :

CLXFp0ZUwAEKVgx
  • Tracklist :
01. Intro
02. Talk About It (ft. King Mez & Justus)
03. Genocide (ft. Kendrick Lamar, Marsha Ambrosius & Candice Pillay)
04. It’s All On Me (ft. Justus & BJ the Chicago Kid)
05. All In a Day’s Work (ft. Anderson Paak & Marsha Ambrosius)
06. Darkside/Gone (ft. King Mez, Marsha Ambrosius & Kendrick Lamar)
07. Loose Cannons (ft. Xzibit & COLD 187um)
08. Issues (ft. Ice Cube & Anderson Paak)
09. Deep Water (ft. Kendrick Lamar & Justus)
10. Jon Connor – One Shot One Kill (ft. Snoop Dogg)
11. The Game – Just Another Day (ft. Asia Bryant)
12. For the Love of Money (ft. Jill Scott & Jon Connor)
13. Satisfaction (ft. Snoop Dogg, Marsha Ambrosius & King Mez)
14. Animals (ft. Anderson Paak)
15. Medicine Man (ft. Eminem, Candice Pillay & Anderson Paak)
16. Talking To My Diary
Pour toute diffusion sur le site envoyer un mail : rapnostress@gmail.com
Si l'article vous plait, partagez le !
Bon kiff sur RapNoStreSS !

Suis le site sur facebook ici
Clique sur la pub si tu soutiens vraiment le site !
-------