http://www.hurricaneentertainment.com/Home

Les vidéos et sons du moment sur le site

http://www.hurricaneentertainment.com/Home
Demande de publication sur le site : rapnostress@gmail.com
Le site répond à tout le monde par mail !

Instagram


Soirée « Vive La Vie » – Samedi 23 mai 2015 – 20H – Salle Jean Carmet – ALLONNES

Soirée « Vive La Vie » – Samedi 23 mai 2015 – 20H – Salle Jean Carmet – ALLONNES – 9 euros
KLUB DES LOOSERS + TRISTESSE CONTEMPORAINE + SCALPER
Pour sa 14ème Soirée Indépendante, Monopsone présente une affiche de choix ironiquement baptisée « Vive la Vie », du nom de l’album de 2004 du Klub des Loosers qui sera joué ici en intégralité et dans l’ordre. L’ancien chanteur du « NTM londonien » Fun Da Mental, Scalper, ouvrira le bal avec la présentation de son nouvel album, The Emperor’s Clothes, dans un registre hip-hop habité proche de Tricky. Tristesse Contemporaine, trio cosmopolite, qui évolue entre électro, rock et rap et s’est imposé comme l’un des groupes les plus branchés et les plus novateurs de la scène française en seulement deux albums, nous présentera probablement quelques compositions nouvelles avant que le Klub des Loosers ne ponctue l’événement.
Groupe de rap déviant venu de Versailles, le Klub des Loosers est emmené par son chanteur masqué Fuzati que d’aucuns tiennent pour le meilleur lyriciste hip-hop français en activité. Ironique, volontiers trash, célèbre pour ses punch lines, le Klub célébrera dans une formation exceptionnelle (5 musiciens en escadron rock), son album culte, Vive la Vie, sorti il y a dix ans tout juste, et qui est réédité pour l’occasion. Vive la Vie raconte l’histoire d’un jeune loser blanc qui trimballe sa misère affective et sa misanthropie en tirant sur tout ce qui bouge. Ponctué d’interludes où cet anti-héros tente de brancher l’inaccessible et indifférente Anne-Charlotte, Vive la Vie s’est imposé avec le temps comme un album culte et l’initiateur surdoué d’une génération de rappeurs blancs qui compte dans ses rangs des types comme Tekilatex ou Orelsan. A l’image de FAUVE, le Klub des Loosers bénéficie depuis quelques années, et la sortie de son album la Fin de l’Espèce (2012) en particulier, d’un succès générationnel véritable, renforcé par l’attitude mystérieuse et anti-système de son chanteur. Fuzati continue de travailler dans le civil et garde un certain mystère sur son identité qui lui donne des allures de chevalier masqué.  
Les biographies
SCALPER
Chanteur, compositeur, interprète, Nadeem Shafi est un homme aux multiples projets. Londonien d’origine pakistanaise, il vit depuis 2007 en Nouvelle Zélande. MC au sein de Made In Britain (M.I.B.) et de Fun-da-men-tal, le plus grand groupe de rap anglais des années 90, chanteur chez 2nd Gen et première partie de Public Enemy pour leur tournée « Fear Of A Black Planet » en 2011, Nadeem Shafi est aussi artiste solo au charisme insensé. Il représente la face cachée d’un rap organique plein d’énergie et d’engagement politique. En 1997, il sort son premier EP solo sous le nom de Scalper chez Flo Records, suivi de près par un second EP « 7th Thief ». Nadeem produit une série d’EPs sous de nombreux pseudonymes avant de présenter les albums « Flesh & Bones » chez Border Music et « Butchers Bakers ». Tous deux sont très bien reçus dans la presse nationale et font les top charts de Nouvelle Zélande. Son écriture, très personnelle, s’appuie sur des récits expérientiels.  Scalper décrit les 1001 manières qu’a l’homme moderne pour échapper au monde oppressant dans lequel il vit. Son troisième album « The Emperor’s Clothes » du nom du conte d’Andersen sortira au printemps 2015 sur le label lyonnais JFX Lab et a été annoncé par deux premiers singles épatants « Puppets » et « My Blood Your Blood ».   
Discographie :
Flesh & Bones (2011)
Butchers Bakers (2012)
The Emperor’s Clothes (2015)
TRISTESSE CONTEMPORAINE
Le Suédois Léo Hellden, la Japonaise Narumi Hérisson, et l'Anglais d'origine jamaïcaine Mau forment Tristesse Contemporaine en 2009 à Paris. Léo Hellden ancien guitariste de Jay Jay Johanson, et membre fondateur de Aswefall, croise Narumi Hérisson fan de la Nouvelle Vague venue étudier et travailler à Paris. Mau a lui été le chanteur du groupe culte Earthling dans les années quatre-vingt-dix avant de rallier la ville lumière par amour. Il travaille avec Télépopmusik, avant de collaborer avec Kid Loco sur le projet Motorville et avec son collègue Léo Hellden au sein du trio Camp Claude.
Le nom du groupe vient du livre Tristesse Contemporaine de l'auteur belge du dix-neuvième siècle Hippolyte Fierens Gevaert. La somme des trois individualités de Tristesse Contemporaine débouche sur une musique très inspirée de la new wave, en particulier The Cure et Young Marble Giants. Tristesse Contemporaine devient rapidement la coqueluche de lieux branchés parisiens où il se produit volontiers (défilés de mode, art contemporain, show case). « 51 Ways to Leave Your Lover » est le premier titre de Tristesse Contemporaine enregistré avec le concours de la Danton Eeprom Fondation. Le groupe explose en 2012 avec un premier album éponyme emmené par le single « I Didn’t Know », puis en 2013 avec son deuxième LP, Stay Golden. Ces deux albums figurent à chaque fois parmi les meilleurs albums de l’année d’à peu près toutes les publications spécialisées.
Soutenu par une esthétique étudiée (le chanteur évolue dissimulé sous un masque d’âne), Tristesse Contemporaine s’affirme comme un projet relativement novateur où les influence de la cold wave, du rock et des musiques électroniques cohabitent pour créer un climat oppressant et séduisant à la fois. Les textes de Mau sont incisifs, actuels et décrivent la confusion ambiante et le désarroi d’une société en perte de repères dont les soubresauts perturbent la vie quotidienne et affective.
En 2015, Tristesse Contemporaine sort un nouveau ep annonciateur de son troisième album.
Discographie :
Tristesse contemporaine (2012)
Stay Golden (2013)
KLUB DES LOOSERS
Il y a dix ans tout juste sortait Vive la Vie, le deuxième album, d’un groupe de rap dont le leader Fuzati, mystérieux homme masqué originaire de Versailles, allait profondément marquer le hip hop français. Sur les beats inspirés de DJ Orgasmic, Fuzati inventait, à lui tout seul, une veine nouvelle pour les musiques urbaines à des années-lumière de ce qui se pratiquait ailleurs. Vive La Vie est un monstre transgenre, entre variété et hip hop intimiste, au flow mécanique et incendiaire présentant d’une manière extra-lucide le quotidien d’un jeune blanc-bec de la classe moyenne. Ennui, désespoir, autodépréciation, mépris des conventions et punchlines définitives ont assis la réputation du groupe. Après l’énorme succès de La Fin de l’Espèce (2012), le Klub des Loosers est devenu l’un des groupes de rap les plus réputés, respectés et intéressants de la scène française.
Formé en 2000, le Klub des Loosers a grandi en même temps que son leader au sein d’un collectif de rappeurs parmi lesquels on retrouve notamment Tekilatex et TTC. Le Klub développe un discours désabusé autour de musiques influencées par les bandes originales de films des années 70 et 80. Fuzati impressionne d’emblée pour ses qualités d’écriture, son cynisme et son agressivité blanche. Refusant le professionnalisme, le Klub prospère comme un groupe underground, multipliant les collaborations, les travaux d’animation communautaires pour asseoir sa réputation. A l’opposé du rap « de banlieue », le hip hop de Fuzati s’apparente à une forme de variété déviante, où résonnent des échos de chanson française. Le héros ne vit pas en banlieue mais à Versailles où il fait figure (sur tous les plans) de vilain petit canard. Fuzati parle des classes moyennes, de la vie quotidienne, de ses amours houellebecquiennes, se posant en misanthrope intégral, misogyne à ses heures et looser devant l’éternel. L’homme masqué a gardé son emploi et travaille dans la publicité. Sa position et ses origines expliquent ses liaisons avec les membres de Air et des figures médiatiques comme Jonathan Lambert, avec lesquels il collabora. La musique du Klub des Loosers est cependant à des années-lumière d’un rap de riches tant la misère du personnage emporte tout sur son passage. C’est son amertume, sa mélancolie et son désespoir qui donnent tout son sens à cet ovni musical.
En 2015, le groupe réédite donc son album signature, Vive la Vie, depuis longtemps introuvable et l’emmène en une tournée exceptionnelle avec cinq musiciens et une configuration rock inédite. L’album sera rejoué en intégralité et dans l’ordre et succède donc à un album de Fuzati et DJ Orgasmic (membre fondateur du Klub) intitulé Grand Siècle et sorti en 2014.
Discographie sélective :
Buffet des anciens élèves (2003)
Vive la Vie (2004)
Spring Tales (2010)
La Fin de l’Espèce (2012)
Last Days (2013/ Instrumental)
Fugazi et Orgasmic- Grand Siècle (2014)
 
Pour toute diffusion sur le site envoyer un mail : rapnostress@gmail.com

Si l'article vous plait, partagez le !
Bon kiff sur RapNoStreSS !

Suis le site sur facebook ici
Clique sur la pub si tu soutiens vraiment le site !
-------